blank30x30

LANCEMENT DE LA PROGRAMMATION 2020 DE LA MAISON MERRY

De nombreuses personnes ont répondu à l’appel et se sont déplacées hier afin d’assister au lancement de la programmation 2020 de la Maison Merry. Au programme : une nouvelle exposition, 6 spectacles, deux conférences, trois ateliers et la deuxième édition de l’événement bénéfice À la nôtre!

Sophie Charbonneau, directrice générale de la Maison Merry a pris la parole pour souligner à quel point elle est fière de cette programmation et du partenariat développé avec le Musée des Abénakis et du Grand Conseil de la Nation Waban-Aki pour l’exposition Ndakina. Les Abénakis dans les Cantons-de-l’Est. Cette nouvelle exposition dévoile l’univers de la nation abénakise dont le territoire ancestral englobe l’actuel terrain de la Maison Merry. De nombreux artéfacts autochtones ont d’ailleurs été retrouvés lors des fouilles archéologiques. L’inauguration se déroulera le 21 juin prochain, journée nationale des Autochtones.

La Maison Merry s’associe de nouveau avec Orford Musique pour vous offrir des concerts intimes au courant de l’été. Le 1er août prochain, c’est au tour du Chemin des Cantons de faire escale à la Maison Merry avec son spectacle familial Réguines et fantômes, une enquête mystérieuse en plein coeur des Cantons-de-l’Est.

Très connu dans le milieu du patrimoine, Gérard Beaudet offre une conférence sur l’influence britannique et américaine dans le paysage des Cantons-de-l’Est. Suzie O’Bomsawin, du Grand Conseil de la Nation Waban-Aki nous entretient sur les Abénakis, leur territoire ancestral, duquel font partie les Cantons-de-l’Est et les enjeux modernes de son développement.

Parmi les nouveautés, une activité développée pour la semaine de relâche scolaire en plus d’un atelier sur la reproduction d’une légende abénakise en « stop-motion ». En 2020, la Maison Merry devient le point de départ des populaires visites animées estivales du centre-ville de Magog.

Pour le détail complet de la programmation, visitez le site web de la Maison Merry. Les billets sont mis en vente dès maintenant et peuvent être achetés sur place ou par téléphone au 819-201-0727.

blank30x30

INAUGURATION D’UN TOUT NOUVEAU SERVICE ENFANCE-FAMILLE À KIUNA

C’est avec un immense plaisir que l’Institution Kiuna a procédé à l’inauguration des services à l’enfance Skamon le 20 janvier 2020.

L’Institution Kiuna est un centre d’études collégiales des Premières Nations, mise sur pied par le Conseil en Éducation des Premières Nations en 2011 et qui a pour objectif d’améliorer la réussite éducative et d’augmenter les niveaux de scolarisation en offrant un milieu d’apprentissage qui respecte et s’inspire de l’identité, des valeurs et des traditions des Premières Nations.

En accord avec la mission de Kiuna et avec le soutien déterminant de leurs partenaires, ils ont mis sur pied les services à l’enfance Skamon, mot qui veut dire maïs en langue abénakise. Faisant écho à l’usage traditionnel des plants de maïs par les Abénakis, les services à l’enfance Skamon se veulent un tuteur de croissance et de résilience pour les enfants, ainsi que les parents-étudiants qui les accompagnent.

Plus précisément, les enfants de leurs étudiants auront dorénavant accès à des services spécialisés tels que :

Des évaluations et des mesures d’encadrement de troubles d’apprentissages

  • Évaluation neuropsychologique
  • Évaluation affective
  • Rencontres multidisciplinaires avec les écoles

Suivis psychothérapeutiques pour difficultés affectives

  • Thérapie pour enfants
  • Thérapie pour parents
  • Thérapie pour parents et enfants

Suivis en psychoéducation et éducation spécialisée

  • Habiletés sociales
  • Habiletés et stimulations psychomotrices
  • Gestion du stress et des émotions
  • Aide aux devoirs
  • Francisation
  • Habiletés parentales
  • Intégration de zoothérapie (à venir)
blank30x30

Vague démographique : mouvance des cultures

Le Musée des Abénakis à Odanak présente, jusqu’au 17 novembre 2019, l’exposition Vague démographique : mouvance des cultures, fruit de la commissaire et coordonnatrice Frédérique Guichard. Ce projet réunit quatorze artistes; six en provenance de l’Atelier Presse Papier de Trois-Rivières, sept artistes autochtones, dont l’artiste abénakise Christine Sioui Wawanoloath, ainsi que la Britannique d’origine chinoise Wuon-Gean Ho, gagnante du Prix Presse Papier de la Biennale internationale d’estampe contemporaine de Trois-Rivières présentée en 2017.

La commissaire de ce projet a associé à chacun des artistes de l’atelier Presse Papier, un artiste issu des Premières Nations. Chaque duo a ainsi pu apprendre à se connaître, a suivi des ateliers communs et a partagé son vécu.

Au final, cette collaboration aura permis la création de vingt-huit estampes traditionnelles; quatorze de grands formats et quatorze plus petites. Ces dernières ont été reliées en un livre d’artistes, autour du conte d’Ariane Gélinas, Lune perdue, conçu spécifiquement pour ce projet.

Le Musée des Abénakis

Le Musée des Abénakis vise en priorité à étudier, documenter et mettre en valeur la culture des Abénakis. Parallèlement, il s’intéresse aussi aux réalisations des autres Premières Nations en mettant en valeur les créations des artistes contemporains. Cette collaboration avec l’Atelier Presse Papier permet la diffusion du talent d’artistes des Premières Nations et le rapprochement entre autochtones et allochtones.

Le Musée des Abénakis est subventionné par le ministère de la Culture et des Communications du Québec ainsi que par le Conseil des Abénakis d’Odanak.

blank30x30

Deux employés du GCNWA au sein de deux comités d’experts de l’Agence canadienne d’évaluation environnementale

Le Grand Conseil de la Nation Waban-Aki et son département du Bureau du Ndakina sont fiers de vous annoncer que deux membres de leur équipe ont été sélectionnés pour faire partie de deux nouveaux comités d’experts de l’Agence canadienne d’évaluation environnementale.

Suzie O'Bomsawin Suzie O’Bomsawin, directrice du Bureau du Ndakina, fait partie du Comité consultatif autochtone. Ce comité fournit au gouvernement du Canada des conseils d’expert et participe à l’élaboration de politiques et d’orientations pour le nouveau système d’évaluation d’impact proposé. Il comprend des membres des Premières Nations, des Inuits et des Métis. Cette représentation contribue à faire en sorte que le Comité apporte une perspective large et inclusive reflétant les droits, les intérêts, les priorités et la situation uniques des peuples autochtones au Canada (CLIQUEZ ICI pour découvrir l’ensemble des membres de ce comité).

Hugo Mailhot Couture, biologiste, quant à lui, fait partie du Comité consultatif technique des sciences et des connaissances. Ce comité fournit au gouvernement du Canada des conseils d’experts sur des sujets liés à l’évaluation d’impact ainsi qu’aux évaluations régionales et stratégiques (CLIQUEZ ICI pour découvrir l’ensemble des membres de ce comité).  

FÉLICITATIONS À VOUS DEUX !

blank30x30

Nouvelle direction générale au Musée des Abénakis

Le conseil d’administration de la Société historique
d’Odanak est fier d’annoncer la nomination de Madame Geneviève Bédard au poste
de directrice générale du Musée des Abénakis. Madame Bédard succède
officiellement à Monsieur Mathieu O’Bomsawin qui assurait la direction de
l’institution depuis avril 2016.

Détentrice d’un baccalauréat en histoire ainsi que
d’une maîtrise en muséologie, Madame Bédard cumule plus de 20 ans d’expérience
dans le domaine de la gestion de projets culturels et touristiques. D’ailleurs,
elle a œuvré dans plusieurs institutions muséales de la Mauricie et du
Centre-du-Québec ; le Musée des cultures du monde (auparavant appelé Musée des
religions du monde), la maison Rodolphe-Duguay, de même que le Musée Pop (autrefois
nommé Musée québécois de la culture populaire).

Il est fort à parier que ses compétences en matière de
gestion, de communication et de mise en valeur du patrimoine seront des atouts
précieux au sein de l’équipe du Musée des Abénakis.

Le conseil
d’administration et toute l’équipe du Musée souhaitent la bienvenue à Madame
Geneviève Bédard, qui saura, ils en sont convaincus, relever ce nouveau défi
avec brio.

À propos du Musée des Abénakis

Depuis
1965, le Musée des Abénakis offre un témoignage historique et contemporain sur
la culture abénakise. Engagé dans sa communauté, il offre à toutes les
générations des expériences, du savoir-faire et des traditions témoignant de la
richesse abénakise.

Le Musée
des Abénakis est subventionné par le gouvernement du Québec ainsi que par le
Conseil des Abénakis d’Odanak.

Post-Image

Le gouvernement du Canada annonce un investissement dans des organismes de femmes à Québec

Le gouvernement du Canada annonce un investissement dans des organismes de femmes à Québec

Les organismes de femmes fournissent des services indispensables dans les collectivités, et ils aident les femmes et les filles à profiter d’une sécurité financière, à vivre à l’abri de la violence et à être en mesure de participer à toutes les sphères de l’économie et de la société. Or, depuis trop longtemps déjà, ces organismes sont sous-financés, sous-estimés et affaiblis. Le gouvernement du Canada reconnaît que les organismes de femmes sont la pierre angulaire du mouvement des femmes; maintenir et accroître leur capacité de faire ce travail important est la façon la plus efficace de promouvoir l’égalité entre les genres.

C’est pourquoi le 26 avril dernier, l’honorable Jean-Yves Duclos, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et député de Québec, au nom de l’honorable Maryam Monsef, ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres, a annoncé que le gouvernement du Canada investira plus de 2,4 millions de dollars dans 10 organismes au Québec.

Durant l’annonce faite à l’Association YWCA de Québec, le ministre Duclos a mis en lumière les organismes qui recevront le financement, soit :

  • Association YWCA Québec
  • Atikamekw Sipi — Conseil de la Nation atikamekw
  • Centre d’amitié autochtone de la Tuque
  • Centre Ressources pour femmes de Beauport
  • Association des Femmes Cries de Eeyou Istche
  • Fonds de développement dédié à l’entrepreneuriat féminin
  • Grand Conseil de la Nation Waban-Aki inc.
  • Saturviit Inuit Women’s Association
  • Table de concertation du mouvement des femmes de la Mauricie
  • Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or

Le Grand Conseil de la Nation Waban-Aki recevra un financement d’un montant de 49 427$ dans le cadre de son projet Mobilisation des connaissances des femmes W8banakiak dans la gestion du territoire de Ndakinna.

Cet investissement permettra d’accroître la participation des femmes de W8banakiak aux activités du bureau de Ndakinna afin de s’assurer que les services offerts aux femmes de la collectivité sont égaux et inclusifs.

« Nous sommes déterminé.e.s à promouvoir le sentiment d’appartenance et d’identité communautaire chez tous les W8banakiak. Grâce à cette aide du gouvernement du Canada, nous pouvons nous assurer que les femmes bénéficient d’un soutien égal de tous les services que nous offrons. »

Ce sont 10 des plus de 250 organismes de femmes et organismes autochtones au service des femmes partout au Canada qui reçoivent du financement dans le cadre du Fonds de renforcement des capacités du gouvernement du Canada. Le financement résulte de l’annonce dans le budget de 2018, d’un octroi de 100 millions de dollars sur cinq ans pour soutenir un mouvement de femmes viable et durable partout au Canada.