LANCEMENT DE LA PROGRAMMATION 2020 DE LA MAISON MERRY (In French only)

De nombreuses personnes ont répondu à l’appel et se sont déplacées hier afin d’assister au lancement de la programmation 2020 de la Maison Merry. Au programme : une nouvelle exposition, 6 spectacles, deux conférences, trois ateliers et la deuxième édition de l’événement bénéfice À la nôtre!

Sophie Charbonneau, directrice générale de la Maison Merry a pris la parole pour souligner à quel point elle est fière de cette programmation et du partenariat développé avec le Musée des Abénakis et du Grand Conseil de la Nation Waban-Aki pour l’exposition Ndakina. Les Abénakis dans les Cantons-de-l’Est. Cette nouvelle exposition dévoile l’univers de la nation abénakise dont le territoire ancestral englobe l’actuel terrain de la Maison Merry. De nombreux artéfacts autochtones ont d’ailleurs été retrouvés lors des fouilles archéologiques. L’inauguration se déroulera le 21 juin prochain, journée nationale des Autochtones.

La Maison Merry s’associe de nouveau avec Orford Musique pour vous offrir des concerts intimes au courant de l’été. Le 1er août prochain, c’est au tour du Chemin des Cantons de faire escale à la Maison Merry avec son spectacle familial Réguines et fantômes, une enquête mystérieuse en plein coeur des Cantons-de-l’Est.

Très connu dans le milieu du patrimoine, Gérard Beaudet offre une conférence sur l’influence britannique et américaine dans le paysage des Cantons-de-l’Est. Suzie O’Bomsawin, du Grand Conseil de la Nation Waban-Aki nous entretient sur les Abénakis, leur territoire ancestral, duquel font partie les Cantons-de-l’Est et les enjeux modernes de son développement.

Parmi les nouveautés, une activité développée pour la semaine de relâche scolaire en plus d’un atelier sur la reproduction d’une légende abénakise en « stop-motion ». En 2020, la Maison Merry devient le point de départ des populaires visites animées estivales du centre-ville de Magog.

Pour le détail complet de la programmation, visitez le site web de la Maison Merry. Les billets sont mis en vente dès maintenant et peuvent être achetés sur place ou par téléphone au 819-201-0727.

Vague démographique : mouvance des cultures (In French only)

Le Musée des Abénakis à Odanak présente, jusqu’au 17 novembre 2019, l’exposition Vague démographique : mouvance des cultures, fruit de la commissaire et coordonnatrice Frédérique Guichard. Ce projet réunit quatorze artistes; six en provenance de l’Atelier Presse Papier de Trois-Rivières, sept artistes autochtones, dont l’artiste abénakise Christine Sioui Wawanoloath, ainsi que la Britannique d’origine chinoise Wuon-Gean Ho, gagnante du Prix Presse Papier de la Biennale internationale d’estampe contemporaine de Trois-Rivières présentée en 2017.

La commissaire de ce projet a associé à chacun des artistes de l’atelier Presse Papier, un artiste issu des Premières Nations. Chaque duo a ainsi pu apprendre à se connaître, a suivi des ateliers communs et a partagé son vécu.

Au final, cette collaboration aura permis la création de vingt-huit estampes traditionnelles; quatorze de grands formats et quatorze plus petites. Ces dernières ont été reliées en un livre d’artistes, autour du conte d’Ariane Gélinas, Lune perdue, conçu spécifiquement pour ce projet.

Le Musée des Abénakis

Le Musée des Abénakis vise en priorité à étudier, documenter et mettre en valeur la culture des Abénakis. Parallèlement, il s’intéresse aussi aux réalisations des autres Premières Nations en mettant en valeur les créations des artistes contemporains. Cette collaboration avec l’Atelier Presse Papier permet la diffusion du talent d’artistes des Premières Nations et le rapprochement entre autochtones et allochtones.

Le Musée des Abénakis est subventionné par le ministère de la Culture et des Communications du Québec ainsi que par le Conseil des Abénakis d’Odanak.

Suzie O'Bomsawin

Deux employés du GCNWA au sein de deux comités d’experts de l’Agence canadienne d’évaluation environnementale (In French only)

Le Grand Conseil de la Nation Waban-Aki et son département du Bureau du Ndakina sont fiers de vous annoncer que deux membres de leur équipe ont été sélectionnés pour faire partie de deux nouveaux comités d’experts de l’Agence canadienne d’évaluation environnementale.

Suzie O'Bomsawin

Suzie O’Bomsawin, directrice du Bureau du Ndakina, fait partie du Comité consultatif autochtone. Ce comité fournit au gouvernement du Canada des conseils d’expert et participe à l’élaboration de politiques et d’orientations pour le nouveau système d’évaluation d’impact proposé. Il comprend des membres des Premières Nations, des Inuits et des Métis. Cette représentation contribue à faire en sorte que le Comité apporte une perspective large et inclusive reflétant les droits, les intérêts, les priorités et la situation uniques des peuples autochtones au Canada (CLIQUEZ ICI pour découvrir l’ensemble des membres de ce comité).

Hugo Mailhot Couture, biologiste, quant à lui, fait partie du Comité consultatif technique des sciences et des connaissances. Ce comité fournit au gouvernement du Canada des conseils d’experts sur des sujets liés à l’évaluation d’impact ainsi qu’aux évaluations régionales et stratégiques (CLIQUEZ ICI pour découvrir l’ensemble des membres de ce comité).  

FÉLICITATIONS À VOUS DEUX !

Nouvelle direction générale au Musée des Abénakis (In French only)

Le conseil d’administration de la Société historique d’Odanak est fier d’annoncer la nomination de Madame Geneviève Bédard au poste de directrice générale du Musée des Abénakis. Madame Bédard succède officiellement à Monsieur Mathieu O’Bomsawin qui assurait la direction de l’institution depuis avril 2016.

Détentrice d’un baccalauréat en histoire ainsi que d’une maîtrise en muséologie, Madame Bédard cumule plus de 20 ans d’expérience dans le domaine de la gestion de projets culturels et touristiques. D’ailleurs, elle a œuvré dans plusieurs institutions muséales de la Mauricie et du Centre-du-Québec ; le Musée des cultures du monde (auparavant appelé Musée des religions du monde), la maison Rodolphe-Duguay, de même que le Musée Pop (autrefois nommé Musée québécois de la culture populaire).

Il est fort à parier que ses compétences en matière de gestion, de communication et de mise en valeur du patrimoine seront des atouts précieux au sein de l’équipe du Musée des Abénakis.

Le conseil d’administration et toute l’équipe du Musée souhaitent la bienvenue à Madame Geneviève Bédard, qui saura, ils en sont convaincus, relever ce nouveau défi avec brio.

À propos du Musée des Abénakis

Depuis 1965, le Musée des Abénakis offre un témoignage historique et contemporain sur la culture abénakise. Engagé dans sa communauté, il offre à toutes les générations des expériences, du savoir-faire et des traditions témoignant de la richesse abénakise.

Le Musée des Abénakis est subventionné par le gouvernement du Québec ainsi que par le Conseil des Abénakis d’Odanak.

Post-Image

Government of Canada announces investment in women’s organizations in Quebec City

Government of Canada announces investment in women’s organizations in Quebec City

Women’s organizations provide essential services in communities, and help women and girls enjoy financial security, live free from violence and be able to participate in all spheres of the economy and society. For too long, however, these organizations have been underfunded, underestimated and weakened. The Government of Canada recognizes that women’s organizations are the cornerstone of the women’s movement; maintaining and increasing their capacity to do this important work is the most effective way to promote gender equality.

That is why, on April 26, the Honourable Jean-Yves Duclos, Minister of Family, Children and Social Development and Member of Parliament for Québec, on behalf of the Honourable Maryam Monsef, Minister of International Development and Minister of Women and Gender Equality, announced that the Government of Canada will invest over $2.4 million in 10 organizations in Québec.

During the announcement made to the Association YWCA de Québec, Minister Duclos highlighted the organizations that will receive the funding, namely

  • Association YWCA Québec
  • Atikamekw Sipi – Council of the Atikamekw Nation
  • Tuque Native Friendship Centre
  • Women’s Resources Center of Beauport
  • Cree Women’s Association of Eeyou Istche
  • Development fund dedicated to women’s entrepreneurship
  • Grand Council of the Waban-Aki Nation Inc.
  • Inuit Women’s Association of Saturviit
  • Table of Consultation of the Women’s Movement of Mauricie
  • Val-d’Or Native Friendship Center

The Grand Council of the Waban-Aki Nation will receive $ 49,427 in funding for its W8banakiak Women’s Knowledge Mobilization Project in the management of Ndakinna territory.

This investment will increase the participation of W8banakiak women in the Ndakinna office to ensure that services provided to women in the community are equal and inclusive.

“We are committed to promoting a sense of belonging and community identity among all W8banakiak. With this support from the Government of Canada, we can ensure that women receive equal support from all the services we provide. »

Ten of the more than 250 women’s and Aboriginal women’s organizations across Canada receive funding through the Government of Canada’s Capacity Building Fund. The funding is the result of the Budget 2018 announcement of $100 million over five years to support a viable and sustainable women’s movement across Canada.

AFFICHE-W-2019-622x1024

Project W, the show | A seventh edition all new

Project W, the show | A seventh edition all new

In a few days, Project W – The show will amaze you with its brand new concept. Unlike previous years, when the W project offered an evening in the form of a fashion show, this spring’s event will focus on Abenaki cultural richness through the fusion of the various talents of the Abenaki. In addition, participants of all ages will be on stage to present performances inspired by the traditions of their Nation. Translated with www.DeepL.com/Translator

It is at the Nicolet Centre des arts populaires, on May 4, at 7 p.m., that members of the Abenaki communities of Odanak and Wôlinak will present the results of the work they have accomplished over the past few weeks. Whether it is through an art exhibition, a video or a performance of traditional dance, song or drumming, everything that will be presented during this evening will testify to the pride that participants show in the cultural richness of the Abenaki nation. Translated with www.DeepL.com/Translator

During this evening, the public can expect a unique experience thanks to what the W project team has reserved for them. Whether it is through the tribute dedicated to the elders or through the colourful performances that will be presented to them throughout the evening, spectators will undoubtedly be amazed to see the extent of Abenaki talent. As Marc-Olivier O’Bomsawin, co-lead of Project W, points out, “the purpose of this event is to ensure that people in the region can witness not only the talent of the participants, but also their strong feelings of belonging and pride felt through their involvement in this project. »

“Thanks to the W show and the positive values it conveys, the communities of Wôlinak and Odanak have the opportunity to shine at the regional level,” says Michel Thibeault, Director of Social Services and co-responsible for the W Project.

Tickets are currently in pre-sale at a cost of $8 at the Waban-Aki Nation Grand Council office, Wôlinak and the Odanak family room. It will also be available at the door on the evening of the parade for $10.

This project is an initiative of the First Nations Child and Family Service (FNCFS) of the Grand Council of the Waban-Aki Nation in collaboration with the Health Centres and Band Councils of Odanak and Wôlinak.

Un regard synthèse sur l’histoire de la forêt et des Abénakis de Wôlinak (In French only)

De gauche à droite: Alain O’Bomsawin, conseiller au Conseil des Abénakis d’Odanak; Daniel G. Nolett, directeur général du Conseil des Abénakis d’Odanak; Dave Bernard, directeur général du Conseil des Abénakis de Wôlinak; Pierre St-Yves, producteur-cinéaste et Mario Marchand, historien.

Le Conseil des Abénakis de Wôlinak, en association avec le Grand Conseil de la Nation Waban-Aki, ainsi que la Société du parc industriel et portuaire de Bécancour, Parcs Canada, le Secrétariat aux affaires autochtones, l’honorable Donald Martel, le CN, Culture Centre-du-Québec et les Productions HDS présentaient le tout nouveau projet de capsules vidéo historiques intitulées « Les Abénakis de Bécancour d’hier à aujourd’hui », ce vendredi 14 septembre, à la Petite Chapelle Ste-Thérèse de Wôlinak.

Depuis près de deux décennies, les Abénakis de Wôlinak sont associés à différents projets de recherches scientifiques en lien avec la mise en valeur de la culture autochtone. Tout récemment, avec la création d’un centre d’interprétation portant sur l’histoire de la mission de Bécancour et la publication du livre La forêt des deux mondes : Représentations collectives et transformation du paysage (1534-1934), le Conseil des Abénakis de Wôlinak s’est résolument inscrit dans la diffusion de son patrimoine.

Pour donner suite à ces réalisations et grâce à un financement de l’ordre de 12 000$ provenant des différents partenaires nommés précédemment, le lancement d’aujourd’hui présentait les deux premières capsules vidéo d’une série de quatre portant sur l’histoire des Autochtones de la région, en particulier celle des Abénakis de Wôlinak. Pour la réalisation de ce projet, les Abénakis ont fait appel à deux professionnels reconnus dans leur domaine respectif. Il s’agit de l’historien Mario Marchand et du producteur-cinéaste Pierre St-Yves. Outre la participation de professionnels de la culture autochtone, le documentaire met de l’avant des témoignages de membres de la communauté de Wôlinak. D’une durée totale d’environ 20 minutes, la production prend la forme de capsules vidéo, chacune d’elle portant sur un thème en particulier :

  •  Les Abénakis des premiers temps
  • Les Abénakis et les missions
  • Le troc des cultures
  • La forêt des deux mondes

Une fois l’ensemble du documentaire complété en novembre prochain, il sera possible de visionner les quatre capsules historiques en intégralité sur le web.