AVIS

NOUS SOMME PRÉSENTEMENT À LA RECHERCHE DE:
CHASSEUR(SE)S, PÊCHEUR(SE)S, TRAPPEUR(SE)S ET/OU CUEILLEUR(SE)S MEMBRE DE LA NATION ET ÂGÉ(E)S DE PLUS DE 18 ANS POUR DES ENTREVUES INDIVIDUELLES SUR LEURS PRATIQUES TRADITIONNELLES.

DESCRIPTION DU PROJET

Le Projet Ndakinna – Notre Territoire est une vaste enquête visant à mieux connaître les activités traditionnelles pratiquées de nos jours par les Abénakis(es). Par des entrevues, individuelles et groupées, le GCNWA recueille des informations qui permettront de connaître les endroits importants pour la pratique de la pêche, de la chasse,  du piégeage et de la cueillette ainsi que pour la pratique d’activités culturelles (rassemblement, rituels, campement, etc.) de membres des communautés Abénakises de Wôlinak et d’Odanak. Les informations recueillies durant l’ensemble du projet seront traitées de manière confidentielle (voir la résolution de confidentialité).

IMPORTANCE DE LA DÉMARCHE

Pourquoi étudier l’utilisation et l’occupation contemporaine du territoire? La défense des droits et intérêts des Premières Nations au Canada passe par la démonstration d’une continuité des usages traditionnels et de l’occupation du territoire. C’est à dire que pour que soient reconnus les droits ancestraux des membres d’une Nation, il est non seulement nécessaire de démontrer que les pratiques visées étaient présentes dans le passé, mais aussi qu’elles se sont perpétrées dans le temps jusqu’à aujourd’hui. De plus, la connaissance des pratiques contemporaines des Abénakis(es) permet aux gestionnaires et aux élus des communautés de prendre des décisions éclairées quant à la gestion du territoire, aux consultations soumises à la Nation par différents promoteurs, ainsi qu’au développement de partenariats avec des acteurs externes pour favoriser la poursuite des pratiques traditionnelles.

ÉTAPES

La première étape, qui a été complétée, consistait à réaliser un sondage à l’échelle de la Nation pour connaître les habitudes des membres notamment en matière de chasse, de pêche, de trappe et de cueillette. Le sondage, a été diffusé sur Internet, envoyé par la poste et rempli par téléphone et a permis de contacter plus de 150 membres de la Nation. De ce nombre, la vaste majorité pratiquait encore aujourd’hui des activités de pêche, de chasse, de piégeage ou de cueillette. Cette étape a aussi permis d’établir un contact avec des membres pratiquant ces activités qui étaient intéressés à participer aux étapes ultérieures du projet.

L’étape suivante consiste à réaliser la cartographie biographique des pratiques traditionnelles de membres de la Nation. Pour ce faire, des rencontres individuelles sont prévues avec des Abénakis(es) pratiquant régulièrement la pêche, la chasse, le piégeage et/ou la cueillette. Lors de ces rencontres, l’utilisation du territoire pour ces activités est consignée sur une carte. Cette méthode permet de mieux connaître les endroits importants pour les Abénakis(es). Nous cherchons actuellement des membres pour participer à cette activité!

La dernière étape consistera en des entrevues de groupe et individuelles. Ces dernières auront pour objectif d’aborder des sujets particuliers, telle l’importance des activités traditionnelles dans la culture Abénakise. Ces entrevues auront aussi comme objectif d’expliquer les résultats des étapes précédentes avec des porteurs de connaissances de la Nation.

NOUS JOINDRE

HUGO MAILHOT COUTURE
HUGO MAILHOT COUTUREADJOINT À LA DIRECTION - BUREAU DU NDAKINNA
Courriel: [email protected]
Téléphone: 819 294-1686
MARIE-ÈVE SAMSON
MARIE-ÈVE SAMSONAGENTE DE RECHERCHE ET D’ENQUÊTE
Courriel: [email protected]
Téléphone: 819 294-1686

PUBLICATIONS

Résolution de confidentialité : Voici la résolution de confidentialité signée par le conseil d’administration du GCNWA par rapport à l’ensemble des données récoltées dans le cadre du présent projet.