Le Conseil des Abénakis de Wôlinak, propriétaire de la Résidence au Soleil de Levant de Précieux-Sang, a fait savoir que les services de la Résidence au Soleil Levant seront bonifiés et orientés davantage vers une clientèle semi-autonome ou en perte d’autonomie, notamment vers les personnes qui vivent avec des troubles cognitifs.

Cette nouvelle orientation se veut tout d’abord de répondre à la demande pressante d’intégration de nouveaux résidents qui vivent avec la maladie d’Alzheimer. «La prévalence croissante de la maladie et des autres troubles neurocognitifs majeurs est un défi de taille pour la société et nous sommes conscients de la nécessité d’adapter les services destinés à ces personnes à la Résidence au Soleil Levant», nomme le directeur général du conseil de bande, Dave Bernard. «C’est pourquoi, nous avons décidé de réaménager le Pavillon C au deuxième étage, au même titre que le Pavillon A situé au premier étage».

«La résidence compte cinq pavillons dont 17 personnes qui résident dans le Pavillon A et ce nombre pourrait augmenter jusqu’à 32 personnes avec l’ajout du Pavillon C. De plus, le Pavillon D/E peut accueillir des personnes avec des troubles cognitifs légers ou des personnes semi-autonomes ou en perte d’autonomie jusqu’à 34personnes. Tandis que le Pavillon B est réservé à des lits de répits ou de convalescence (5 personnes)», rechérit M. Bernard.

«Ce qui distingue notre résidence à d’autres, c’est que nous pouvons offrir à nos résidents l’opportunité de changer de pavillon selon leur niveau de soins et ce, jusqu’à leur fin de vie. De plus, notre résidence peut accueillir jusqu’à six couples et ce, malgré leur différence de services des soins de santé, le facteur qui est le plus important chez-nous, c’est qu’ils puissent demeurer ensemble quoiqu’il arrive. Cela fait partie de nos valeurs et c’est là que notre phrase fétiche «C comme à la maison» prend tout son sens», ajoute la directrice générale, Martine Pépin.

Depuis un an, de grands changements ont été apportés à la résidence, entre autres, la gestion des soins infirmiers, l’arrivée de nouvelles préposées au bain, l’embauche de nouvelles ressources comme préposée aux bénéficiaires, le retour en force d’une cuisine fait maison avec nos cuisinières sur place, etc.

Et, ces changements se poursuivront au deuxième étage avec la mise à niveau aux normes pour l’accueil de nouveaux résidents dans le Pavillon C, spécialisé avec les personnes ayant des troubles neurocognitifs et la maladie d’Alzheimer. «Lorsqu’il est question de normes, il faut se conformer aux exigences suivantes: surveillance 24 h sur 24 h, soins infirmiers, gicleurs, poste de garde fermé, porte anti-fugue avec code et l’aménagement d’un milieu de vie agréable et motivant. Le réaménagement du Pavillon C répondra spécifiquement aux normes», explique Mme Pepin.

En somme, dès le 1erjuillet, la résidence pourra accueillir sept nouveaux résidents et les familles intéressées à visiter les lieux sont invitées à communiquer avec la directrice générale, Martine Pepin, au 819-294-1161, poste 1. Aussi, la résidence est à la recherche de perles rares pour combler son équipe de préposées aux bénéficiaires en vue de la réouverture du Pavillon C.

Source: Le Courrier Sud