Publications – Bulletin Board

/Publications – Bulletin Board

ALL PUBLICATIONS

1104, 2019

« LA LANGUE QUI NE VOULAIT PAS MOURIR » | LA FABRIQUE CULTURELLE.TV (In French only)

En cette Année internationale des langues autochtones, on ne peut imaginer une langue plus menacée que l’abénakis, qui n’est aujourd’hui parlée que par cinq personnes dans le monde. Parmi celles-ci, nous en avons réuni trois: Monique Nolett-Ille, enseignante à la retraite qui a tenu à bout de bras sa langue pendant 12 ans, jusqu’à ce qu’arrive Philippe Charland, un non-autochtone s’étant épris de cette langue au point de devenir l’enseignant de référence. Et puis il y a Daniel G. Nolett, directeur général du Conseil des Abénakis d’Odanak, pilier essentiel de la culture abénakise. Grâce à eux, le miracle de la survie de cette langue belle et complexe se poursuit.

Quant à la relève, elle s’incarne à travers Bianca Gill et Sigwanis Lachapelle, deux jeunes femmes qui continuent leur apprentissage, donnant ainsi espoir que, encore une fois, l’abénakis survivra et continuera de se faire entendre.

Mais pourquoi donc s’obstiner à garder vivante une langue qui n’est plus parlée que par une poignée de personnes? La question ne devrait même pas se poser:

«La langue, c’est la base de la culture. Si on perd la langue, on perd une grosse partie de la culture.» (Daniel G. Nolett)

http://www.kiuna-college.com

CRÉDITS

Coordination: Patrick Douville
Technicienne en production régionale: Stéphanie Collins
Réalisation, montage et caméra: Jean-Luc Daigle
Caméra: Renaud De Repentigny
Prise de son: Pierre Brouillette-Hamelin

Merci à Prudence Hannis et à tout le personnel de l’Institution Kiuna, à Odanak.

2803, 2019

Une programmation culturelle diversifiée pour le Musée des Abénakis (In French only)

Le Musée des Abénakis est heureux d’annoncer le lancement de sa programmation culturelle printanière et estivale 2019. Les activités proposées ont des thématiques diversifiées et surtout, elles sauront satisfaire petits et grands.

W8banaki sawaw8ganal; entre tradition et modernité
Le 18 mai, grâce à l’activité W8banaki sawaw8ganal; entre tradition et modernité, vous découvrirez les particularités des vêtements abénakis à travers le temps, de l’arrivée des Européens à aujourd’hui. Animée par le spécialiste du vêtement, Sylvain Rivard, cette activité vous permettra de comprendre comment les Pow-Wow d’aujourd’hui transforment l’esthétisme des vêtements et comment la symbolique des différentes Nations finit par s’entremêler.

Il s’agit d’une activité gratuite pour tous.

Le 60e Pow-Wow d’Odanak
Les 5, 6 et 7 juillet, profitez du site aménagé dans le quadrilatère historique de la communauté pour échanger avec des membres des Premières Nations. Venez admirer de magnifiques régalias, écouter les chants et la musique de groupes autochtones d’ici et d’ailleurs, regarder des danseurs en action et déguster certains mets traditionnels. De plus, le dimanche 7 juillet, le Musée offre l’entrée à demi-prix pour tous! Saisissez cette occasion et visitez l’exposition l’Indien au-delà d’Hollywood!

L’accès au site du Pow-Wow est gratuit.

Contes et légendes sous un ciel d’Alakwsak
Le 9 août en soirée, lors des Perséides, venez observer les étoiles filantes lors de l’activité de contes et légendes sous un ciel d’Alakwsak « étoiles » en plein air. En compagnie de Nicole O’Bomsawin, vous passerez une agréable soirée près du feu. Vous découvrirez la culture immatérielle des Abénakis, riche en histoire, en anecdotes et en légendes.

Des coûts sont liés à cette activité : 10 $ par adulte (8 $ pour les membres de la Société historique d’Odanak), 8 $ pour les étudiants de 13 à 18 ans et 5 $ pour les enfants de 5 à 12 ans.

Maalhakws : les Abénakis et le frêne
Finalement, le 14 septembre, l’activité Maalhakws : les Abénakis et le frêne vous plongera dans la vie d’un jeune frêne. Voyez la place occupée par la nature et l’importance de cet arbre dans la culture des w8banakis. Apprenez comment repérer un frêne en forêt, comment en extraire sa fibre et comment travailler avec sa matière. Pour conclure l’activité, tous pourront confectionner de jolies œuvres à partir d’éclisses de frêne.

Des coûts sont liés à cette activité : 15 $ par adulte (12 $ pour les membres de la Société historique d’Odanak), 8 $ pour les étudiants de 13 à 18 ans et 5 $ pour les enfants de 5 à 12 ans.

Pour l’ensemble de ces activités (sauf pour le Pow-Wow), les inscriptions sont obligatoires, communiquez avec la réception du Musée des Abénakis au 450 568-2600 ou par courriel au [email protected] pour vous inscrire.

2803, 2019

« Passionnés de région » : Suzie O’Bomsawim d’Odanak (In French only)

Découvrez Suzie O’Bomsawin, directrice du Bureau du Ndakinna du GCNWA, et passionnée de sa région: la communauté d’Odanak.

CLIQUEZ ICI pour écouter la chronique complète.

2603, 2019

INVITATION : Penser le lac Saint-Pierre de demain (In French only)

Citoyens et citoyennes de la communauté d’Odanak, c’est le temps de parler de vos idées de projets pour le lac Saint-Pierre! Pour ce faire, le Comité ZIP et la Table de concertation régionale du lac Saint-Pierre vous invitent à leur forum « Penser le lac Saint-Pierre de demain : usages et biodiversité » les 17 et 18 avril prochain au centre municipal de Sainte-Ursule.

DÉROULEMENT DE L’ÉVÉNEMENT

  • La première journée, des conférenciers dresseront un portrait de l’offre d’activités actuelle autour du lac Saint-Pierre. Parce qu’il y a bien plus que la chasse et la pêche à faire dans cet environnement exceptionnel!
  • La deuxième journée, ce sera à vous de prendre la parole pour partager vos idées, vos commentaires et vos besoins. Les organisateurs seront là pour vous entendre. Tout ce que vous direz servira à élaborer les prochains projets du milieu, de manière à ce que votre vision de l’avenir du lac Saint-Pierre prenne vie!

COMMENT PARTICIPER?
Pour participer, vous pouvez vous procurer des billets à un coût minime à partir du site web ou de l’événement Facebook. Les dîners et pauses-cafés sont inclus.

POUR PLUS D’INFORMATION
Vous pouvez communiquer en tout temps avec le Comité ZIP du lac Saint-Pierre à propos du forum, de vos préoccupations ou de vos idées pour le lac Saint-Pierre au 819 228-1384 ou par courriel à [email protected]

Au plaisir de vous y rencontrer pour planifier activement l’avenir de votre lac Saint-Pierre!

L’équipe du Comité ZIP du lac Saint-Pierre et de la Table de concertation régionale du lac Saint-Pierre

2603, 2019

UNE RENCONTRE ENRICHISSANTE POUR LE BUREAU ENVIRONNEMENT ET TERRE DE WÔLINAK (In French only)

Le bureau Environnement et terre de Wôlinak est fier d’avoir accueilli des membres de la communauté d’Ekuanitshit (située à Mingan, à environ 200 km à l’est de Sept-Iles) pour une visite-conseil en lien avec leur projet Compostage W.

Des dialogues constructifs, un partage d’information et la rencontre d’une équipe dynamique!

L’équipe du Bureau heureux d’avoir fait leur connaissance et espèrent que leurs échanges favoriseront l’essor de leur projet de compostage dans leur communauté.

2503, 2019

La 8e édition du cocktail-bénéfice du Musée des Abénakis sous le signe de la réussite (In French only)

Plus de 100 amis et partenaires du Musée des Abénakis se sont réunis le 21 mars dernier pour participer à la plus récente édition de son cocktail-bénéfice annuel. Grâce à la présence des convives ainsi qu’à la généreuse contribution de 25 commanditaires, le Musée des Abénakis est enchanté d’annoncer que la somme amassée frôle les 29 000 $ (19 000 $ de profit net). Celle-ci permettra de contribuer aux missions éducatives et culturelles de l’institution.

À nouveau cette année, les participants de la soirée ont pu découvrir la richesse artistique et culinaire des Premières Nations et plonger dans la culture contemporaine des Abénakis. Une fois de plus cette année, la découverte culinaire de la soirée a été confiée au chef Steve Bissonnette du restaurant-pub le D’Orsay, de Québec. Les invités ont pu découvrir des bouchées peu communes composées de saumon fumé, de boudin noir, de wapitis ou encore de cerf. Le DJ Inuk, Geronimo Inutiq, était à nouveau de la partie pour animer cette soirée festive à l’aide de ses disques de vinyle 33 tours.

Notre réputé encan silencieux était également de retour. En effet, les 13 pièces d’artistes et d’artisans autochtones et allochtones proposées ont toutes trouvé preneur; c’est près de 4
000 $ qui ont été amassés grâce à la vente d’œuvres! En fin de soirée, des tirages et des prix de présence ont permis à 10 personnes chanceuses de remporter de magnifiques prix, dont un voyage à Essipit comprenant deux nuitées en condo ainsi qu’une croisière aux baleines, une nuitée à l’hôtel Montfort de Nicolet avec accès au spa nordique, deux nuitées en prêt-à-camper « Étoile » ou en chalet Écho dans l’un des parcs nationaux de la SÉPAQ, un forfait séjour en O’tentik au Parc national de la Mauricie, gracieuseté de Parcs Canada ainsi qu’un chèque-cadeau du restaurant-pub le d’Orsay.

Le Musée des Abénakis tient à remercier cordialement tous ses partenaires – plus particulièrement ses commanditaires majeurs RBC, BLG, Desjardins caisse de Nicolet, Groupe 132, Dionne Schulze, Construction G. Therrien et la SAQ – ainsi que l’ensemble de ses convives, sans qui cet événement n’aurait pas connu un tel succès!

RELEASES AND NOTICES

« LA LANGUE QUI NE VOULAIT PAS MOURIR » | LA FABRIQUE CULTURELLE.TV (In French only)

En cette Année internationale des langues autochtones, on ne peut imaginer une langue plus menacée que l’abénakis, qui n’est aujourd’hui parlée que par cinq personnes dans le monde. Parmi celles-ci, nous en avons réuni trois: Monique Nolett-Ille, enseignante à la retraite qui a tenu à bout de bras sa langue pendant 12 ans, jusqu’à ce qu’arrive Philippe Charland, un non-autochtone s’étant épris de cette langue au point de devenir l’enseignant de référence. Et puis il y a Daniel G. Nolett, directeur général du Conseil des Abénakis d’Odanak, pilier essentiel de la culture abénakise. Grâce à eux, le miracle de la survie de cette langue belle et complexe se poursuit.

Quant à la relève, elle s’incarne à travers Bianca Gill et Sigwanis Lachapelle, deux jeunes femmes qui continuent leur apprentissage, donnant ainsi espoir que, encore une fois, l’abénakis survivra et continuera de se faire entendre.

Mais pourquoi donc s’obstiner à garder vivante une langue qui n’est plus parlée que par une poignée de personnes? La question ne devrait même pas se poser:

«La langue, c’est la base de la culture. Si on perd la langue, on perd une grosse partie de la culture.» (Daniel G. Nolett)

http://www.kiuna-college.com

CRÉDITS

Coordination: Patrick Douville
Technicienne en production régionale: Stéphanie Collins
Réalisation, montage et caméra: Jean-Luc Daigle
Caméra: Renaud De Repentigny
Prise de son: Pierre Brouillette-Hamelin

Merci à Prudence Hannis et à tout le personnel de l’Institution Kiuna, à Odanak.

Une programmation culturelle diversifiée pour le Musée des Abénakis (In French only)

Le Musée des Abénakis est heureux d’annoncer le lancement de sa programmation culturelle printanière et estivale 2019. Les activités proposées ont des thématiques diversifiées et surtout, elles sauront satisfaire petits et grands.

W8banaki sawaw8ganal; entre tradition et modernité
Le 18 mai, grâce à l’activité W8banaki sawaw8ganal; entre tradition et modernité, vous découvrirez les particularités des vêtements abénakis à travers le temps, de l’arrivée des Européens à aujourd’hui. Animée par le spécialiste du vêtement, Sylvain Rivard, cette activité vous permettra de comprendre comment les Pow-Wow d’aujourd’hui transforment l’esthétisme des vêtements et comment la symbolique des différentes Nations finit par s’entremêler.

Il s’agit d’une activité gratuite pour tous.

Le 60e Pow-Wow d’Odanak
Les 5, 6 et 7 juillet, profitez du site aménagé dans le quadrilatère historique de la communauté pour échanger avec des membres des Premières Nations. Venez admirer de magnifiques régalias, écouter les chants et la musique de groupes autochtones d’ici et d’ailleurs, regarder des danseurs en action et déguster certains mets traditionnels. De plus, le dimanche 7 juillet, le Musée offre l’entrée à demi-prix pour tous! Saisissez cette occasion et visitez l’exposition l’Indien au-delà d’Hollywood!

L’accès au site du Pow-Wow est gratuit.

Contes et légendes sous un ciel d’Alakwsak
Le 9 août en soirée, lors des Perséides, venez observer les étoiles filantes lors de l’activité de contes et légendes sous un ciel d’Alakwsak « étoiles » en plein air. En compagnie de Nicole O’Bomsawin, vous passerez une agréable soirée près du feu. Vous découvrirez la culture immatérielle des Abénakis, riche en histoire, en anecdotes et en légendes.

Des coûts sont liés à cette activité : 10 $ par adulte (8 $ pour les membres de la Société historique d’Odanak), 8 $ pour les étudiants de 13 à 18 ans et 5 $ pour les enfants de 5 à 12 ans.

Maalhakws : les Abénakis et le frêne
Finalement, le 14 septembre, l’activité Maalhakws : les Abénakis et le frêne vous plongera dans la vie d’un jeune frêne. Voyez la place occupée par la nature et l’importance de cet arbre dans la culture des w8banakis. Apprenez comment repérer un frêne en forêt, comment en extraire sa fibre et comment travailler avec sa matière. Pour conclure l’activité, tous pourront confectionner de jolies œuvres à partir d’éclisses de frêne.

Des coûts sont liés à cette activité : 15 $ par adulte (12 $ pour les membres de la Société historique d’Odanak), 8 $ pour les étudiants de 13 à 18 ans et 5 $ pour les enfants de 5 à 12 ans.

Pour l’ensemble de ces activités (sauf pour le Pow-Wow), les inscriptions sont obligatoires, communiquez avec la réception du Musée des Abénakis au 450 568-2600 ou par courriel au [email protected] pour vous inscrire.

« Passionnés de région » : Suzie O’Bomsawim d’Odanak (In French only)

Découvrez Suzie O’Bomsawin, directrice du Bureau du Ndakinna du GCNWA, et passionnée de sa région: la communauté d’Odanak.

CLIQUEZ ICI pour écouter la chronique complète.

PRESS

« LA LANGUE QUI NE VOULAIT PAS MOURIR » | LA FABRIQUE CULTURELLE.TV (In French only)

En cette Année internationale des langues autochtones, on ne peut imaginer une langue plus menacée que l’abénakis, qui n’est aujourd’hui parlée que par cinq personnes dans le monde. Parmi celles-ci, nous en avons réuni trois: Monique Nolett-Ille, enseignante à la retraite qui a tenu à bout de bras sa langue pendant 12 ans, jusqu’à ce qu’arrive Philippe Charland, un non-autochtone s’étant épris de cette langue au point de devenir l’enseignant de référence. Et puis il y a Daniel G. Nolett, directeur général du Conseil des Abénakis d’Odanak, pilier essentiel de la culture abénakise. Grâce à eux, le miracle de la survie de cette langue belle et complexe se poursuit.

Quant à la relève, elle s’incarne à travers Bianca Gill et Sigwanis Lachapelle, deux jeunes femmes qui continuent leur apprentissage, donnant ainsi espoir que, encore une fois, l’abénakis survivra et continuera de se faire entendre.

Mais pourquoi donc s’obstiner à garder vivante une langue qui n’est plus parlée que par une poignée de personnes? La question ne devrait même pas se poser:

«La langue, c’est la base de la culture. Si on perd la langue, on perd une grosse partie de la culture.» (Daniel G. Nolett)

http://www.kiuna-college.com

CRÉDITS

Coordination: Patrick Douville
Technicienne en production régionale: Stéphanie Collins
Réalisation, montage et caméra: Jean-Luc Daigle
Caméra: Renaud De Repentigny
Prise de son: Pierre Brouillette-Hamelin

Merci à Prudence Hannis et à tout le personnel de l’Institution Kiuna, à Odanak.

By |April 11th, 2019|Categories: News|Comments Off on « LA LANGUE QUI NE VOULAIT PAS MOURIR » | LA FABRIQUE CULTURELLE.TV (In French only)

Une programmation culturelle diversifiée pour le Musée des Abénakis (In French only)

Le Musée des Abénakis est heureux d’annoncer le lancement de sa programmation culturelle printanière et estivale 2019. Les activités proposées ont des thématiques diversifiées et surtout, elles sauront satisfaire petits et grands.

W8banaki sawaw8ganal; entre tradition et modernité
Le 18 mai, grâce à l’activité W8banaki sawaw8ganal; entre tradition et modernité, vous découvrirez les particularités des vêtements abénakis à travers le temps, de l’arrivée des Européens à aujourd’hui. Animée par le spécialiste du vêtement, Sylvain Rivard, cette activité vous permettra de comprendre comment les Pow-Wow d’aujourd’hui transforment l’esthétisme des vêtements et comment la symbolique des différentes Nations finit par s’entremêler.

Il s’agit d’une activité gratuite pour tous.

Le 60e Pow-Wow d’Odanak
Les 5, 6 et 7 juillet, profitez du site aménagé dans le quadrilatère historique de la communauté pour échanger avec des membres des Premières Nations. Venez admirer de magnifiques régalias, écouter les chants et la musique de groupes autochtones d’ici et d’ailleurs, regarder des danseurs en action et déguster certains mets traditionnels. De plus, le dimanche 7 juillet, le Musée offre l’entrée à demi-prix pour tous! Saisissez cette occasion et visitez l’exposition l’Indien au-delà d’Hollywood!

L’accès au site du Pow-Wow est gratuit.

Contes et légendes sous un ciel d’Alakwsak
Le 9 août en soirée, lors des Perséides, venez observer les étoiles filantes lors de l’activité de contes et légendes sous un ciel d’Alakwsak « étoiles » en plein air. En compagnie de Nicole O’Bomsawin, vous passerez une agréable soirée près du feu. Vous découvrirez la culture immatérielle des Abénakis, riche en histoire, en anecdotes et en légendes.

Des coûts sont liés à cette activité : 10 $ par adulte (8 $ pour les membres de la Société historique d’Odanak), 8 $ pour les étudiants de 13 à 18 ans et 5 $ pour les enfants de 5 à 12 ans.

Maalhakws : les Abénakis et le frêne
Finalement, le 14 septembre, l’activité Maalhakws : les Abénakis et le frêne vous plongera dans la vie d’un jeune frêne. Voyez la place occupée par la nature et l’importance de cet arbre dans la culture des w8banakis. Apprenez comment repérer un frêne en forêt, comment en extraire sa fibre et comment travailler avec sa matière. Pour conclure l’activité, tous pourront confectionner de jolies œuvres à partir d’éclisses de frêne.

Des coûts sont liés à cette activité : 15 $ par adulte (12 $ pour les membres de la Société historique d’Odanak), 8 $ pour les étudiants de 13 à 18 ans et 5 $ pour les enfants de 5 à 12 ans.

Pour l’ensemble de ces activités (sauf pour le Pow-Wow), les inscriptions sont obligatoires, communiquez avec la réception du Musée des Abénakis au 450 568-2600 ou par courriel au [email protected] pour vous inscrire.

By |March 28th, 2019|Categories: News|Comments Off on Une programmation culturelle diversifiée pour le Musée des Abénakis (In French only)

« Passionnés de région » : Suzie O’Bomsawim d’Odanak (In French only)

Découvrez Suzie O’Bomsawin, directrice du Bureau du Ndakinna du GCNWA, et passionnée de sa région: la communauté d’Odanak.

CLIQUEZ ICI pour écouter la chronique complète.

By |March 28th, 2019|Categories: News, Uncategorized|Comments Off on « Passionnés de région » : Suzie O’Bomsawim d’Odanak (In French only)

INVITATION : Penser le lac Saint-Pierre de demain (In French only)

Citoyens et citoyennes de la communauté d’Odanak, c’est le temps de parler de vos idées de projets pour le lac Saint-Pierre! Pour ce faire, le Comité ZIP et la Table de concertation régionale du lac Saint-Pierre vous invitent à leur forum « Penser le lac Saint-Pierre de demain : usages et biodiversité » les 17 et 18 avril prochain au centre municipal de Sainte-Ursule.

DÉROULEMENT DE L’ÉVÉNEMENT

  • La première journée, des conférenciers dresseront un portrait de l’offre d’activités actuelle autour du lac Saint-Pierre. Parce qu’il y a bien plus que la chasse et la pêche à faire dans cet environnement exceptionnel!
  • La deuxième journée, ce sera à vous de prendre la parole pour partager vos idées, vos commentaires et vos besoins. Les organisateurs seront là pour vous entendre. Tout ce que vous direz servira à élaborer les prochains projets du milieu, de manière à ce que votre vision de l’avenir du lac Saint-Pierre prenne vie!

COMMENT PARTICIPER?
Pour participer, vous pouvez vous procurer des billets à un coût minime à partir du site web ou de l’événement Facebook. Les dîners et pauses-cafés sont inclus.

POUR PLUS D’INFORMATION
Vous pouvez communiquer en tout temps avec le Comité ZIP du lac Saint-Pierre à propos du forum, de vos préoccupations ou de vos idées pour le lac Saint-Pierre au 819 228-1384 ou par courriel à [email protected]

Au plaisir de vous y rencontrer pour planifier activement l’avenir de votre lac Saint-Pierre!

L’équipe du Comité ZIP du lac Saint-Pierre et de la Table de concertation régionale du lac Saint-Pierre

By |March 26th, 2019|Categories: News|Comments Off on INVITATION : Penser le lac Saint-Pierre de demain (In French only)

UNE RENCONTRE ENRICHISSANTE POUR LE BUREAU ENVIRONNEMENT ET TERRE DE WÔLINAK (In French only)

Le bureau Environnement et terre de Wôlinak est fier d’avoir accueilli des membres de la communauté d’Ekuanitshit (située à Mingan, à environ 200 km à l’est de Sept-Iles) pour une visite-conseil en lien avec leur projet Compostage W.

Des dialogues constructifs, un partage d’information et la rencontre d’une équipe dynamique!

L’équipe du Bureau heureux d’avoir fait leur connaissance et espèrent que leurs échanges favoriseront l’essor de leur projet de compostage dans leur communauté.

By |March 26th, 2019|Categories: News|Comments Off on UNE RENCONTRE ENRICHISSANTE POUR LE BUREAU ENVIRONNEMENT ET TERRE DE WÔLINAK (In French only)

La 8e édition du cocktail-bénéfice du Musée des Abénakis sous le signe de la réussite (In French only)

Plus de 100 amis et partenaires du Musée des Abénakis se sont réunis le 21 mars dernier pour participer à la plus récente édition de son cocktail-bénéfice annuel. Grâce à la présence des convives ainsi qu’à la généreuse contribution de 25 commanditaires, le Musée des Abénakis est enchanté d’annoncer que la somme amassée frôle les 29 000 $ (19 000 $ de profit net). Celle-ci permettra de contribuer aux missions éducatives et culturelles de l’institution.

À nouveau cette année, les participants de la soirée ont pu découvrir la richesse artistique et culinaire des Premières Nations et plonger dans la culture contemporaine des Abénakis. Une fois de plus cette année, la découverte culinaire de la soirée a été confiée au chef Steve Bissonnette du restaurant-pub le D’Orsay, de Québec. Les invités ont pu découvrir des bouchées peu communes composées de saumon fumé, de boudin noir, de wapitis ou encore de cerf. Le DJ Inuk, Geronimo Inutiq, était à nouveau de la partie pour animer cette soirée festive à l’aide de ses disques de vinyle 33 tours.

Notre réputé encan silencieux était également de retour. En effet, les 13 pièces d’artistes et d’artisans autochtones et allochtones proposées ont toutes trouvé preneur; c’est près de 4
000 $ qui ont été amassés grâce à la vente d’œuvres! En fin de soirée, des tirages et des prix de présence ont permis à 10 personnes chanceuses de remporter de magnifiques prix, dont un voyage à Essipit comprenant deux nuitées en condo ainsi qu’une croisière aux baleines, une nuitée à l’hôtel Montfort de Nicolet avec accès au spa nordique, deux nuitées en prêt-à-camper « Étoile » ou en chalet Écho dans l’un des parcs nationaux de la SÉPAQ, un forfait séjour en O’tentik au Parc national de la Mauricie, gracieuseté de Parcs Canada ainsi qu’un chèque-cadeau du restaurant-pub le d’Orsay.

Le Musée des Abénakis tient à remercier cordialement tous ses partenaires – plus particulièrement ses commanditaires majeurs RBC, BLG, Desjardins caisse de Nicolet, Groupe 132, Dionne Schulze, Construction G. Therrien et la SAQ – ainsi que l’ensemble de ses convives, sans qui cet événement n’aurait pas connu un tel succès!

By |March 25th, 2019|Categories: News, Press|Comments Off on La 8e édition du cocktail-bénéfice du Musée des Abénakis sous le signe de la réussite (In French only)

NEWS

« LA LANGUE QUI NE VOULAIT PAS MOURIR » | LA FABRIQUE CULTURELLE.TV (In French only)

En cette Année internationale des langues autochtones, on ne peut imaginer une langue plus menacée que l’abénakis, qui n’est aujourd’hui parlée que par cinq personnes dans le monde. Parmi celles-ci, nous en avons réuni trois: Monique Nolett-Ille, enseignante à la retraite qui a tenu à bout de bras sa langue pendant 12 ans, jusqu’à ce qu’arrive Philippe Charland, un non-autochtone s’étant épris de cette langue au point de devenir l’enseignant de référence. Et puis il y a Daniel G. Nolett, directeur général du Conseil des Abénakis d’Odanak, pilier essentiel de la culture abénakise. Grâce à eux, le miracle de la survie de cette langue belle et complexe se poursuit.

Quant à la relève, elle s’incarne à travers Bianca Gill et Sigwanis Lachapelle, deux jeunes femmes qui continuent leur apprentissage, donnant ainsi espoir que, encore une fois, l’abénakis survivra et continuera de se faire entendre.

Mais pourquoi donc s’obstiner à garder vivante une langue qui n’est plus parlée que par une poignée de personnes? La question ne devrait même pas se poser:

«La langue, c’est la base de la culture. Si on perd la langue, on perd une grosse partie de la culture.» (Daniel G. Nolett)

http://www.kiuna-college.com

CRÉDITS

Coordination: Patrick Douville
Technicienne en production régionale: Stéphanie Collins
Réalisation, montage et caméra: Jean-Luc Daigle
Caméra: Renaud De Repentigny
Prise de son: Pierre Brouillette-Hamelin

Merci à Prudence Hannis et à tout le personnel de l’Institution Kiuna, à Odanak.

By |April 11th, 2019|Categories: News|Comments Off on « LA LANGUE QUI NE VOULAIT PAS MOURIR » | LA FABRIQUE CULTURELLE.TV (In French only)

Une programmation culturelle diversifiée pour le Musée des Abénakis (In French only)

Le Musée des Abénakis est heureux d’annoncer le lancement de sa programmation culturelle printanière et estivale 2019. Les activités proposées ont des thématiques diversifiées et surtout, elles sauront satisfaire petits et grands.

W8banaki sawaw8ganal; entre tradition et modernité
Le 18 mai, grâce à l’activité W8banaki sawaw8ganal; entre tradition et modernité, vous découvrirez les particularités des vêtements abénakis à travers le temps, de l’arrivée des Européens à aujourd’hui. Animée par le spécialiste du vêtement, Sylvain Rivard, cette activité vous permettra de comprendre comment les Pow-Wow d’aujourd’hui transforment l’esthétisme des vêtements et comment la symbolique des différentes Nations finit par s’entremêler.

Il s’agit d’une activité gratuite pour tous.

Le 60e Pow-Wow d’Odanak
Les 5, 6 et 7 juillet, profitez du site aménagé dans le quadrilatère historique de la communauté pour échanger avec des membres des Premières Nations. Venez admirer de magnifiques régalias, écouter les chants et la musique de groupes autochtones d’ici et d’ailleurs, regarder des danseurs en action et déguster certains mets traditionnels. De plus, le dimanche 7 juillet, le Musée offre l’entrée à demi-prix pour tous! Saisissez cette occasion et visitez l’exposition l’Indien au-delà d’Hollywood!

L’accès au site du Pow-Wow est gratuit.

Contes et légendes sous un ciel d’Alakwsak
Le 9 août en soirée, lors des Perséides, venez observer les étoiles filantes lors de l’activité de contes et légendes sous un ciel d’Alakwsak « étoiles » en plein air. En compagnie de Nicole O’Bomsawin, vous passerez une agréable soirée près du feu. Vous découvrirez la culture immatérielle des Abénakis, riche en histoire, en anecdotes et en légendes.

Des coûts sont liés à cette activité : 10 $ par adulte (8 $ pour les membres de la Société historique d’Odanak), 8 $ pour les étudiants de 13 à 18 ans et 5 $ pour les enfants de 5 à 12 ans.

Maalhakws : les Abénakis et le frêne
Finalement, le 14 septembre, l’activité Maalhakws : les Abénakis et le frêne vous plongera dans la vie d’un jeune frêne. Voyez la place occupée par la nature et l’importance de cet arbre dans la culture des w8banakis. Apprenez comment repérer un frêne en forêt, comment en extraire sa fibre et comment travailler avec sa matière. Pour conclure l’activité, tous pourront confectionner de jolies œuvres à partir d’éclisses de frêne.

Des coûts sont liés à cette activité : 15 $ par adulte (12 $ pour les membres de la Société historique d’Odanak), 8 $ pour les étudiants de 13 à 18 ans et 5 $ pour les enfants de 5 à 12 ans.

Pour l’ensemble de ces activités (sauf pour le Pow-Wow), les inscriptions sont obligatoires, communiquez avec la réception du Musée des Abénakis au 450 568-2600 ou par courriel au [email protected] pour vous inscrire.

By |March 28th, 2019|Categories: News|Comments Off on Une programmation culturelle diversifiée pour le Musée des Abénakis (In French only)

« Passionnés de région » : Suzie O’Bomsawim d’Odanak (In French only)

Découvrez Suzie O’Bomsawin, directrice du Bureau du Ndakinna du GCNWA, et passionnée de sa région: la communauté d’Odanak.

CLIQUEZ ICI pour écouter la chronique complète.

By |March 28th, 2019|Categories: News, Uncategorized|Comments Off on « Passionnés de région » : Suzie O’Bomsawim d’Odanak (In French only)

INVITATION : Penser le lac Saint-Pierre de demain (In French only)

Citoyens et citoyennes de la communauté d’Odanak, c’est le temps de parler de vos idées de projets pour le lac Saint-Pierre! Pour ce faire, le Comité ZIP et la Table de concertation régionale du lac Saint-Pierre vous invitent à leur forum « Penser le lac Saint-Pierre de demain : usages et biodiversité » les 17 et 18 avril prochain au centre municipal de Sainte-Ursule.

DÉROULEMENT DE L’ÉVÉNEMENT

  • La première journée, des conférenciers dresseront un portrait de l’offre d’activités actuelle autour du lac Saint-Pierre. Parce qu’il y a bien plus que la chasse et la pêche à faire dans cet environnement exceptionnel!
  • La deuxième journée, ce sera à vous de prendre la parole pour partager vos idées, vos commentaires et vos besoins. Les organisateurs seront là pour vous entendre. Tout ce que vous direz servira à élaborer les prochains projets du milieu, de manière à ce que votre vision de l’avenir du lac Saint-Pierre prenne vie!

COMMENT PARTICIPER?
Pour participer, vous pouvez vous procurer des billets à un coût minime à partir du site web ou de l’événement Facebook. Les dîners et pauses-cafés sont inclus.

POUR PLUS D’INFORMATION
Vous pouvez communiquer en tout temps avec le Comité ZIP du lac Saint-Pierre à propos du forum, de vos préoccupations ou de vos idées pour le lac Saint-Pierre au 819 228-1384 ou par courriel à [email protected]

Au plaisir de vous y rencontrer pour planifier activement l’avenir de votre lac Saint-Pierre!

L’équipe du Comité ZIP du lac Saint-Pierre et de la Table de concertation régionale du lac Saint-Pierre

By |March 26th, 2019|Categories: News|Comments Off on INVITATION : Penser le lac Saint-Pierre de demain (In French only)

UNE RENCONTRE ENRICHISSANTE POUR LE BUREAU ENVIRONNEMENT ET TERRE DE WÔLINAK (In French only)

Le bureau Environnement et terre de Wôlinak est fier d’avoir accueilli des membres de la communauté d’Ekuanitshit (située à Mingan, à environ 200 km à l’est de Sept-Iles) pour une visite-conseil en lien avec leur projet Compostage W.

Des dialogues constructifs, un partage d’information et la rencontre d’une équipe dynamique!

L’équipe du Bureau heureux d’avoir fait leur connaissance et espèrent que leurs échanges favoriseront l’essor de leur projet de compostage dans leur communauté.

By |March 26th, 2019|Categories: News|Comments Off on UNE RENCONTRE ENRICHISSANTE POUR LE BUREAU ENVIRONNEMENT ET TERRE DE WÔLINAK (In French only)

La 8e édition du cocktail-bénéfice du Musée des Abénakis sous le signe de la réussite (In French only)

Plus de 100 amis et partenaires du Musée des Abénakis se sont réunis le 21 mars dernier pour participer à la plus récente édition de son cocktail-bénéfice annuel. Grâce à la présence des convives ainsi qu’à la généreuse contribution de 25 commanditaires, le Musée des Abénakis est enchanté d’annoncer que la somme amassée frôle les 29 000 $ (19 000 $ de profit net). Celle-ci permettra de contribuer aux missions éducatives et culturelles de l’institution.

À nouveau cette année, les participants de la soirée ont pu découvrir la richesse artistique et culinaire des Premières Nations et plonger dans la culture contemporaine des Abénakis. Une fois de plus cette année, la découverte culinaire de la soirée a été confiée au chef Steve Bissonnette du restaurant-pub le D’Orsay, de Québec. Les invités ont pu découvrir des bouchées peu communes composées de saumon fumé, de boudin noir, de wapitis ou encore de cerf. Le DJ Inuk, Geronimo Inutiq, était à nouveau de la partie pour animer cette soirée festive à l’aide de ses disques de vinyle 33 tours.

Notre réputé encan silencieux était également de retour. En effet, les 13 pièces d’artistes et d’artisans autochtones et allochtones proposées ont toutes trouvé preneur; c’est près de 4
000 $ qui ont été amassés grâce à la vente d’œuvres! En fin de soirée, des tirages et des prix de présence ont permis à 10 personnes chanceuses de remporter de magnifiques prix, dont un voyage à Essipit comprenant deux nuitées en condo ainsi qu’une croisière aux baleines, une nuitée à l’hôtel Montfort de Nicolet avec accès au spa nordique, deux nuitées en prêt-à-camper « Étoile » ou en chalet Écho dans l’un des parcs nationaux de la SÉPAQ, un forfait séjour en O’tentik au Parc national de la Mauricie, gracieuseté de Parcs Canada ainsi qu’un chèque-cadeau du restaurant-pub le d’Orsay.

Le Musée des Abénakis tient à remercier cordialement tous ses partenaires – plus particulièrement ses commanditaires majeurs RBC, BLG, Desjardins caisse de Nicolet, Groupe 132, Dionne Schulze, Construction G. Therrien et la SAQ – ainsi que l’ensemble de ses convives, sans qui cet événement n’aurait pas connu un tel succès!

By |March 25th, 2019|Categories: News, Press|Comments Off on La 8e édition du cocktail-bénéfice du Musée des Abénakis sous le signe de la réussite (In French only)

INFORMATION BULLETIN

« LA LANGUE QUI NE VOULAIT PAS MOURIR » | LA FABRIQUE CULTURELLE.TV (In French only)

En cette Année internationale des langues autochtones, on ne peut imaginer une langue plus menacée que l’abénakis, qui n’est aujourd’hui parlée que par cinq personnes dans le monde. Parmi celles-ci, nous en avons réuni trois: Monique Nolett-Ille, enseignante à la retraite qui a tenu à bout de bras sa langue pendant 12 ans, jusqu’à ce qu’arrive Philippe Charland, un non-autochtone s’étant épris de cette langue au point de devenir l’enseignant de référence. Et puis il y a Daniel G. Nolett, directeur général du Conseil des Abénakis d’Odanak, pilier essentiel de la culture abénakise. Grâce à eux, le miracle de la survie de cette langue belle et complexe se poursuit.

Quant à la relève, elle s’incarne à travers Bianca Gill et Sigwanis Lachapelle, deux jeunes femmes qui continuent leur apprentissage, donnant ainsi espoir que, encore une fois, l’abénakis survivra et continuera de se faire entendre.

Mais pourquoi donc s’obstiner à garder vivante une langue qui n’est plus parlée que par une poignée de personnes? La question ne devrait même pas se poser:

«La langue, c’est la base de la culture. Si on perd la langue, on perd une grosse partie de la culture.» (Daniel G. Nolett)

http://www.kiuna-college.com

CRÉDITS

Coordination: Patrick Douville
Technicienne en production régionale: Stéphanie Collins
Réalisation, montage et caméra: Jean-Luc Daigle
Caméra: Renaud De Repentigny
Prise de son: Pierre Brouillette-Hamelin

Merci à Prudence Hannis et à tout le personnel de l’Institution Kiuna, à Odanak.

Une programmation culturelle diversifiée pour le Musée des Abénakis (In French only)

Le Musée des Abénakis est heureux d’annoncer le lancement de sa programmation culturelle printanière et estivale 2019. Les activités proposées ont des thématiques diversifiées et surtout, elles sauront satisfaire petits et grands.

W8banaki sawaw8ganal; entre tradition et modernité
Le 18 mai, grâce à l’activité W8banaki sawaw8ganal; entre tradition et modernité, vous découvrirez les particularités des vêtements abénakis à travers le temps, de l’arrivée des Européens à aujourd’hui. Animée par le spécialiste du vêtement, Sylvain Rivard, cette activité vous permettra de comprendre comment les Pow-Wow d’aujourd’hui transforment l’esthétisme des vêtements et comment la symbolique des différentes Nations finit par s’entremêler.

Il s’agit d’une activité gratuite pour tous.

Le 60e Pow-Wow d’Odanak
Les 5, 6 et 7 juillet, profitez du site aménagé dans le quadrilatère historique de la communauté pour échanger avec des membres des Premières Nations. Venez admirer de magnifiques régalias, écouter les chants et la musique de groupes autochtones d’ici et d’ailleurs, regarder des danseurs en action et déguster certains mets traditionnels. De plus, le dimanche 7 juillet, le Musée offre l’entrée à demi-prix pour tous! Saisissez cette occasion et visitez l’exposition l’Indien au-delà d’Hollywood!

L’accès au site du Pow-Wow est gratuit.

Contes et légendes sous un ciel d’Alakwsak
Le 9 août en soirée, lors des Perséides, venez observer les étoiles filantes lors de l’activité de contes et légendes sous un ciel d’Alakwsak « étoiles » en plein air. En compagnie de Nicole O’Bomsawin, vous passerez une agréable soirée près du feu. Vous découvrirez la culture immatérielle des Abénakis, riche en histoire, en anecdotes et en légendes.

Des coûts sont liés à cette activité : 10 $ par adulte (8 $ pour les membres de la Société historique d’Odanak), 8 $ pour les étudiants de 13 à 18 ans et 5 $ pour les enfants de 5 à 12 ans.

Maalhakws : les Abénakis et le frêne
Finalement, le 14 septembre, l’activité Maalhakws : les Abénakis et le frêne vous plongera dans la vie d’un jeune frêne. Voyez la place occupée par la nature et l’importance de cet arbre dans la culture des w8banakis. Apprenez comment repérer un frêne en forêt, comment en extraire sa fibre et comment travailler avec sa matière. Pour conclure l’activité, tous pourront confectionner de jolies œuvres à partir d’éclisses de frêne.

Des coûts sont liés à cette activité : 15 $ par adulte (12 $ pour les membres de la Société historique d’Odanak), 8 $ pour les étudiants de 13 à 18 ans et 5 $ pour les enfants de 5 à 12 ans.

Pour l’ensemble de ces activités (sauf pour le Pow-Wow), les inscriptions sont obligatoires, communiquez avec la réception du Musée des Abénakis au 450 568-2600 ou par courriel au [email protected] pour vous inscrire.

« Passionnés de région » : Suzie O’Bomsawim d’Odanak (In French only)

Découvrez Suzie O’Bomsawin, directrice du Bureau du Ndakinna du GCNWA, et passionnée de sa région: la communauté d’Odanak.

CLIQUEZ ICI pour écouter la chronique complète.

OTHER PUBLICATIONS

« LA LANGUE QUI NE VOULAIT PAS MOURIR » | LA FABRIQUE CULTURELLE.TV (In French only)

En cette Année internationale des langues autochtones, on ne peut imaginer une langue plus menacée que l’abénakis, qui n’est aujourd’hui parlée que par cinq personnes dans le monde. Parmi celles-ci, nous en avons réuni trois: Monique Nolett-Ille, enseignante à la retraite qui a tenu à bout de bras sa langue pendant 12 ans, jusqu’à ce qu’arrive Philippe Charland, un non-autochtone s’étant épris de cette langue au point de devenir l’enseignant de référence. Et puis il y a Daniel G. Nolett, directeur général du Conseil des Abénakis d’Odanak, pilier essentiel de la culture abénakise. Grâce à eux, le miracle de la survie de cette langue belle et complexe se poursuit.

Quant à la relève, elle s’incarne à travers Bianca Gill et Sigwanis Lachapelle, deux jeunes femmes qui continuent leur apprentissage, donnant ainsi espoir que, encore une fois, l’abénakis survivra et continuera de se faire entendre.

Mais pourquoi donc s’obstiner à garder vivante une langue qui n’est plus parlée que par une poignée de personnes? La question ne devrait même pas se poser:

«La langue, c’est la base de la culture. Si on perd la langue, on perd une grosse partie de la culture.» (Daniel G. Nolett)

http://www.kiuna-college.com

CRÉDITS

Coordination: Patrick Douville
Technicienne en production régionale: Stéphanie Collins
Réalisation, montage et caméra: Jean-Luc Daigle
Caméra: Renaud De Repentigny
Prise de son: Pierre Brouillette-Hamelin

Merci à Prudence Hannis et à tout le personnel de l’Institution Kiuna, à Odanak.

Une programmation culturelle diversifiée pour le Musée des Abénakis (In French only)

Le Musée des Abénakis est heureux d’annoncer le lancement de sa programmation culturelle printanière et estivale 2019. Les activités proposées ont des thématiques diversifiées et surtout, elles sauront satisfaire petits et grands.

W8banaki sawaw8ganal; entre tradition et modernité
Le 18 mai, grâce à l’activité W8banaki sawaw8ganal; entre tradition et modernité, vous découvrirez les particularités des vêtements abénakis à travers le temps, de l’arrivée des Européens à aujourd’hui. Animée par le spécialiste du vêtement, Sylvain Rivard, cette activité vous permettra de comprendre comment les Pow-Wow d’aujourd’hui transforment l’esthétisme des vêtements et comment la symbolique des différentes Nations finit par s’entremêler.

Il s’agit d’une activité gratuite pour tous.

Le 60e Pow-Wow d’Odanak
Les 5, 6 et 7 juillet, profitez du site aménagé dans le quadrilatère historique de la communauté pour échanger avec des membres des Premières Nations. Venez admirer de magnifiques régalias, écouter les chants et la musique de groupes autochtones d’ici et d’ailleurs, regarder des danseurs en action et déguster certains mets traditionnels. De plus, le dimanche 7 juillet, le Musée offre l’entrée à demi-prix pour tous! Saisissez cette occasion et visitez l’exposition l’Indien au-delà d’Hollywood!

L’accès au site du Pow-Wow est gratuit.

Contes et légendes sous un ciel d’Alakwsak
Le 9 août en soirée, lors des Perséides, venez observer les étoiles filantes lors de l’activité de contes et légendes sous un ciel d’Alakwsak « étoiles » en plein air. En compagnie de Nicole O’Bomsawin, vous passerez une agréable soirée près du feu. Vous découvrirez la culture immatérielle des Abénakis, riche en histoire, en anecdotes et en légendes.

Des coûts sont liés à cette activité : 10 $ par adulte (8 $ pour les membres de la Société historique d’Odanak), 8 $ pour les étudiants de 13 à 18 ans et 5 $ pour les enfants de 5 à 12 ans.

Maalhakws : les Abénakis et le frêne
Finalement, le 14 septembre, l’activité Maalhakws : les Abénakis et le frêne vous plongera dans la vie d’un jeune frêne. Voyez la place occupée par la nature et l’importance de cet arbre dans la culture des w8banakis. Apprenez comment repérer un frêne en forêt, comment en extraire sa fibre et comment travailler avec sa matière. Pour conclure l’activité, tous pourront confectionner de jolies œuvres à partir d’éclisses de frêne.

Des coûts sont liés à cette activité : 15 $ par adulte (12 $ pour les membres de la Société historique d’Odanak), 8 $ pour les étudiants de 13 à 18 ans et 5 $ pour les enfants de 5 à 12 ans.

Pour l’ensemble de ces activités (sauf pour le Pow-Wow), les inscriptions sont obligatoires, communiquez avec la réception du Musée des Abénakis au 450 568-2600 ou par courriel au [email protected] pour vous inscrire.

« Passionnés de région » : Suzie O’Bomsawim d’Odanak (In French only)

Découvrez Suzie O’Bomsawin, directrice du Bureau du Ndakinna du GCNWA, et passionnée de sa région: la communauté d’Odanak.

CLIQUEZ ICI pour écouter la chronique complète.