GCNWA_Petit-guide-de-salutation-en-Abénakis_FINAL

Petit guide de salutation en abénakis

Kwaï !

L’équipe du GCNWA souhaite mettre de l’avant l’importance de perpétuer la langue abénakise grâce à ce petit guide qui vous fera découvrir différents types de salutation ainsi que leur prononciation.

Saviez-vous qu’au moment d’écrire ces lignes, il y a moins de 5 locuteurs de langue maternelle abénakise ? Perpétuer la langue, c’est perpétuer la mémoire de nos ancêtres. C’est être en mesure de comprendre leurs récits dans la langue maternelle, sans écart lié à la traduction. C’est comprendre les chants, les légendes, notre lien millénaire au Ndakina et plus encore.

Nous ressentons un intérêt grandissant envers l’apprentissage de la langue abénakise et nous souhaitons saisir cette occasion en partageant avec vous ces quelques expressions, car nous espérons qu’avec davantage de visibilité, le désir de l’utiliser grandira. 

Wliwni !

logo_n8wkika

Le SEFPN maintenant N8wkika !

Les Services à l’Enfance et à la Famille des Premières Nations (SEFPN Odanak et Wôlinak) du Grand Conseil de la Nation Waban-Aki souhaitent célébrer la Nation W8banaki et ses racines en se dotant d’une appellation en langue abénakise.

C’est pourquoi nous sommes fiers de vous annoncer aujourd’hui que les services sociaux s’adressant aux familles d’Odanak et de W8linak s’appelleront désormais N8wkika (prononcé Naonwkéka) qui signifie « semer à long terme ».

Œuvrer au mieux-être des familles, c’est s’engager -semer- à long terme ; accompagner et soutenir plusieurs générations qui désirent le meilleur pour leur enfants.

Longue vie aux services N8wkika !

blank30x30

NDAKINA | AGRANDISSEMENT DES PORTS DE MONTRÉAL ET DE QUÉBEC

Depuis 2016, le Bureau du Ndakina du GCNWA participe au processus de consultation territoriale des projets d’agrandissement du Port de Montréal (à Contrecœur) et du Port de Québec (Baie de Beauport). Vu les impacts appréhendés de ces projets sur le fleuve Saint-Laurent et le Ndakina, le Bureau a pris part aux consultations pour s’assurer que les droits de la Nation ne soient pas affectés.

Le fleuve – et notamment le lac Saint-Pierre – ses îles et ses berges occupent un rôle central pour les W8banakiak, entre autres pour les activités familiales, la pêche, la navigation, la chasse à la sauvagine et la récolte de certaines ressources. Aussi,le fleuve cache encore plusieurs vestiges archéologiques faisant partie du patrimoine de la Nation.

Les impacts des deux projets portuaires sur ces éléments chers à la Nation s’additionnent aux pressions nombreuses déjà exercées sur le fleuve (navigation, érosion, bruit, lumière, pollution de l’eau, privatisation, etc.).

Nous voulons votre avis sur l’analyse du Bureau résumée ci-bas. Qu’en pensez-vous ? Êtes-vous d’accord ?

CLIQUEZ ICI pour découvrir comment vous pouvez vous impliquer dans ce dossier en nous faisons part de votre opinion.

blank30x30

Joyce Echaquan, les Abénakis témoignent leur appui

Les Abénakis s’unissent pour appuyer la famille et la communauté de Joyce Echaquan dans cette terrible épreuve. Ainsi, la Nation Waban-Aki annonce son appui financier dans les démarches judiciaires qui seront entreprises suite à la période douloureuse de deuil.

En effet, après que la famille de la défunte ait affirmé sa volonté d’obtenir justice, et ce avec raison, la Nation Waban-Aki a choisi d’appuyer respectueusement cette démarche. Bien qu’un tel appui financier ne pourra malheureusement pas alléger la douleur et la colère de la famille, nous tenons à leur apporter notre soutien dans leur démarche vers la justice. Au moment souhaité par la famille, le Grand Conseil de la Nation Waban-Aki (GCNWA) se fera un honneur de discuter avec celle-ci afin de considérer leurs besoins et planifier l’appui.

« Nous témoignons toutes nos sympathies à la famille et la communauté Atikamekw. Nous sommes tous choqués par un tel drame que nous ne pouvons laisser sans action. Action en justice, poursuite au criminel, enquête du coroner, il est d’une importance capitale que justice soit rendue. » Affirme catégoriquement Denys Bernard, le directeur général du GCNWA.

Daniel G. Nolett, directeur général du Conseil des Abénakis d’Odanak abonde dans le même sens : « Nous sommes attristés par ce drame inacceptable et croyons fermement que justice devra être rendue. Nos pensées sont avec la famille et la communauté. »

En toute solidarité, nous espérons que ce drame puisse enfin signer la fin d’une époque inacceptable.

2012 12-Month Basic Calendar (any year)

PROCHAINES AUDIENCES POUR LES DOSSIERS DE REVENDICATIONS PARTICULIÈRES DE LA NATION W8BANAKI

Nous tenons à vous aviser que les prochaines séances d’audiences du Tribunal en lien avec les dossiers de revendications particulières de la Nation W8banaki seront uniquement VIRTUELLES et se dérouleront du 29 septembre au 2 octobre ainsi que du 5 au 9 octobre 2020.

Voici tous les détails techniques pour assister aux séances :

Kiuna-1600x667

Nouvelle passerelle DEC-BAC à l’Institution Kiuna

Grâce à une association entre l’Institution Kiuna, seul centre d’études collégiales destiné aux Premières Nations au Québec, et l’Université Saint-Paul, située à Ottawa, les diplômés et diplômées du programme Sciences humaines – profil Premières Nations (300.B0) de Kiuna auront la possibilité d’accéder au B.A. spécialisé en innovation sociale de l’Université Saint-Paul.

La reconnaissance des unités permettra aux étudiants d’obtenir, en quatre ans, un diplôme d’études collégiales et un baccalauréat.

En joignant leurs efforts, l’Institution Kiuna et l’Université Saint-Paul s’engagent à encourager l’excellence en éducation, à offrir des possibilités de formation pratique, à accroître l’accès aux programmes d’études postsecondaires en français et en anglais et à assurer la mobilité entre les établissements.

«Cette association s’inscrit dans notre mission de favoriser chez nos étudiants le leadership et la persévérance, et reflète notre volonté d’assurer un continuum de services éducatifs de qualité qui tient compte de leurs aspirations, de leurs réalités et de leur culture», a déclaré Prudence Hannis, directrice de l’Institution Kiuna.

«Nous sommes très heureux de nous associer à Kiuna pour cette nouvelle entente d’arrimage», a ajouté Chantal Beauvais, rectrice de l’Université Saint-Paul. «Ce partenariat marque une étape importante alors que nos établissements travaillent ensemble pour appuyer les étudiants et étudiantes autochtones dans la réalisation de leurs objectifs universitaires et de leurs aspirations futures.»

Les deux établissements souligneront ce nouveau partenariat à l’occasion de l’inauguration, plus tard cette année, d’un nouveau centre pour les étudiants autochtones à l’Université Saint-Paul.

blank30x30

MISE À JOUR | Audiences pour les dossiers de revendications particulières de la Nation W8banaki

En février 2012, les Premières Nations des Abénakis d’Odanak et de Wôlinak déposaient devant le Tribunal des revendications particulières les trois (3) dossiers apparaissant ci-dessous :

  • SCT-2001-11 : Odanak et le régime seigneurial (1635-1863) ;
  • SCT-2002-11 : La seigneurie de Bécancour : les limites originales (1647-1941) ;
  • SCT-2003-11 : La cession des 38 lots dans le Domaine des Abénakis de Saint-François (1858-1884). 

Les audiences seront publiques et viseront à entendre les témoins experts qui ont été retenus par les parties.

Les audiences du Tribunal débuteront le mercredi 9 septembre 2020 à 9h15. Elles auront d’abord lieu en mode virtuel sur la plateforme « Zoom » au lien suivant : https://us02web.zoom.us/j/85744090750

À noter que le lien Zoom sera différent pour chaque bloc de témoignage. Nous veillerons à diffuser le nouveau lien sur nos réseaux sociaux dès que nous possèderons l’information.

Les journées d’audition pour le premier bloc de témoignages sont les suivantes :

  • Du 9 au 11 septembre 2020 ;
  • Du 14 au 16 septembre 2020.

À moins de changements ponctuels, l’horaire d’audience sera le suivant :

  • De 9h30 à 12h30, avec une pause de 10-15 minutes
  • De 14h à 16h30, avec une pause 10-15 minutes

Les participants à la conférence Zoom devront désactiver leur caméra et leur microphone lors de la connexion. Lorsque les participants se connecteront, ils seront d’abord dirigés dans une « salle d’attente ». Par la suite, le greffier leur permettra de rejoindre la conférence. Si un participant se connecte en cours d’audition et non avant le commencement ou pendant une pause, il est possible que cela prenne un certain temps avant qu’il puisse rejoindre l’audition puisque le greffier attendra un moment opportun pour accepter le participant afin d’éviter toute distraction en cours d’audition.

Les audiences en personne reprendront dès le 29 septembre 2020 au Musée des Abénakis à l’adresse suivante : 108, rue Waban-Aki, Odanak (Québec).

Toutefois, en raison des règles de distanciation physique en vigueur, un nombre limité de personnes pourra assister à l’audience. Pour cette raison, les audiences seront également retransmises en direct sur l’application « Zoom ». Le port du masque sera requis pour les personnes qui seront physiquement présentes aux audiences.

Vous pouvez consulter les documents suivants pour en connaître davantage sur les audiences à venir :

Veuillez aussi prendre note que l’ensemble de la documentation procédurale liée à ces revendications se retrouve sur le site internet du Tribunal des revendications particulières à l’adresse suivante : https://www.sct-trp.ca/